Est-il possible de développer ses performances sportives avec les nouvelles technologies ?

Les nouvelles technologies investissent désormais tous les secteurs. Pour ce qui est du domaine sportif, les professionnels ont pour avantage d’utiliser des accessoires dont le potentiel permettrait de développer leur performance. Une situation qui soulève de nombreux questionnement, étant donné les inégalités entre les compétiteurs. Cela se ressent principalement chez les coureurs professionnels qui ont désormais accès à la Vaporfly de Nike. La paire de chaussure fait partie des plus performantes que l’on puisse trouver sur le marché grâce à l’utilisation d’une lame de carbone sur sa semelle. Quels sont les impacts de la technologie sur le secteur sportif ?

La pureté des performances remise en question

Ayant utilisé la Vaporfly de Nike pour faire un nouveau record en marathon, Eliud Kipchoge rouvre le débat quant à l’inégalité qu’instaure les nouvelles technologies lors des compétitions. La performance du coureur professionnel n’a d’ailleurs pas été prise en compte suite à l’utilisation de cette paire de chaussure dont l’homologation n’a pas encore été accordée. Les autorités ont même décidé de l’interdire dans certaines compétitions même si les athlètes ont la possibilité de l’utiliser lors des entraînements ou au quotidien.

Les autorités respectent toutefois l’intérêt des innovations technologiques dans le but de favoriser les performances des athlètes. Des tennis dont la composition est plus ou moins similaire à celle du Vaporfly sont donc acceptés en compétition. Ces dernières respectent la qualité et la quantité de lame de carbone autorisées par les autorités. La disposition pourrait bien sûr changer étant donné les demandes relatives à ce sujet. Les athlètes auraient ainsi tous accès à l’utilisation de ces « tennis aux super pouvoirs ».

Une homologation en vue

Certains pays tels que Tokyo acceptent désormais l’utilisation de chaussures telles que la Vaporfly pour que les athlètes puissent développer leurs performances de manière conséquente. Pour ces derniers, il ne s’agit que d’un accessoire en plus car le résultat repose principalement sur les techniques utilisées par les coureurs et son endurance. La paire de tennis n’est donc qu’un plus qui pourrait venir révolutionner le monde de l’athlétisme de manière conséquente. Les responsables de l’athlétisme international envisage d’ailleurs de l’autorisé pour les prochaines JO afin de vérifier leur impact sur les performances sportives.

Comme en 1974 et en 2009 où les innovations technologiques apportent une nouvelle perspective au domaine sportive, la fédération internationale d’athlétisme reste ouverte à l’éventualité d’une homologation des chaussures telles que la paire Vaporfly de Nike. Les coureurs auront ainsi la possibilité d’optimiser leurs performances et travailler sur d’autres aspects de leur entraînement. De quoi permettre de réaliser de tous nouveaux records à travers le monde pour les professionnels de l’athlétisme et d’autres disciplines sportives.

L’innovation incite la concurrence

L’utilisation des lames de carbone pour fabriquer des semelles ne date pas d’aujourd’hui. Toutefois, la grande marque sportive Nike relève le niveau en utilisant cette nouvelle technique qui facilite la foulée du coureur à travers la Vaporfly. Une technologie qui intrigue déjà les concurrents de la marque. Si l’innovation est intéressante pour les professionnels sportifs, elle l’est tout autant pour le marché en général. En effet, la nouvelle pousse Adidas ainsi que les autres marques à proposer des modèles pouvant rivaliser avec cette dernière pour rester actif sur le marché.

Comme l’indique les représentants de Nike, le but est d’optimiser les performances des coureurs et non pas de créer un dopage technologique. Contrairement aux autres techniques qui boostent les performances, le mode de fonctionnement de ces paires de chaussures réside uniquement sur la capacité des coureurs à faire une bonne foulée. D’autant plus que la course entre les concurrents du marché sportif entraînera rapidement l’arrivée de nouvelles paires plus performantes que celles utilisées actuellement.

Mentions photos :

Partagez cet article sur :